Une solution SAP intelligente et utile pour les non-experts!

SAP c’est un ERP, c’est à dire un progiciel de gestion qui permet de centraliser tout un tas d’informations utiles à l’entreprise et surtout de les gérer. Dans un poste de responsable marketing, j’utilisais par exemple SAP pour entrer les factures fournisseurs ou encore vérifier le nombre de produits en stock pour une référence précise. Le problème est que l’utilisation de SAP vous fait un peu trop souvent penser aux logiciels des années 80. Il faut de longues heures d’apprentissage pour en comprendre le fonctionnement, et c’est tout sauf pratique au quotidien.

Heureusement des solutions existent. J’ai notamment pu avoir un aperçu de SAP Crystal Solutions, dont le but est de rendre l’utilisation de SAP plus digeste, plus agréable pour les différents départements de l’entreprise, tout en maximisant son utilité. En effet, la plupart des services voient surtout SAP comme une contrainte plus qu’une opportunité de mieux faire leur métier. Cette solution offre des tableaux de bord plutôt clairs, des outils de reporting efficaces. Bref, SAP devient enfin utile pour un opérationnel en marketing, un responsable financier, etc. Ce genre de solution est très intéressant car je pense qu’il ne manque pas grand chose à SAP pour remplir son vrai rôle : être un outil fiable d’aide à la décision. SAP Crystal Solutions comble le manque existant entre le SAP tel qu’on le connait brut et peu sexy, et une solution facile à prendre en mains au quotidien.

Dernière note intéressante : un configurateur sur le site web permet aux entreprises de trouver facilement l’offre qui leur correspond le mieux.

En vidéo, c’est encore plus explicite :

Et vous? Quelles sont vos problématiques vis à vis de SAP au quotidien? N’hésitez pas à partager vos retours d’expériences et surtout vos souhaits.

 

Article sponsorisé

Partage propulse par ebuzzing

Quand je serai recruteur j’aimerais faire ça…

Lu sur le blog d’Henri Kaufman : comment un recruteur sélectionne les CV!

Fon propose le wifi gratuit au Japon pendant la catastrophe

Fon c’est un réseau mondial de points d’accès Wifi, dont le principe en version très résumée est de bénéficier de Wifi gratuit dès lors qu’on partage sa propre connexion. Fon permet également de gagner de l’argent avec son point d’accès Wifi, pertinent pour les bars et restaurants par exemple.

Créé il y a quelques années par Martin Varsavsky, Fon regroupe déjà plus de 3 millions de points d’accès Wifi dans le monde.

Dans un post sur son blog, le fondateur de Fon indique que tous les points Fon au Japon seront accessibles gratuitement jusqu’à ce que l’état d’urgence soit levé au Japon. Très bonne idée, et surtout très utile, car comme il l’indique dans son post, les réseaux de télécommunication ont été fortement touchés lors de cette catastrophe.

Appli iPad pour les fans de radio : Stereolizer

Les Mobilizers ont encore frappé avec une appli iPad qui vient de sortir, mais qui fait parler d’elle depuis plusieurs semaines, avec un buzz qui monte qui monte, jusqu’à la révélation. Elle s’appelle Stereolizer, et elle s’adresse aux fans de radio que vous êtes.

Cette appli vous permet d’écouter des milliers de radios du monde entier, avec le look vintage et les fonctionnalités des chaînes hi-fi de vos parents. Il est possible d’enregistrer les chaînes (sur cassette!) et de les réécouter comme on veut.

Le point fort de cette appli est incontestablement son interface et le souci du détail. A essayer!

Tous les ingrédients d’un bon buzz pour lancer une appli et en assurer le succès sont là :

Un site web dédié très « appétissant » : à noter qu’il est en anglais, pour s’ouvrir un potentiel de clients plus important.

Un compte Twitter dédié : il follow près de 1000 personnes et a plus de 200 followers, très bon pour un compte qui est celui d’une appli à peine sortie.

Une page Facebook dédiée

 

– Un relais actif sur la page Facebook Les Mobilizers.

 

– Un clip vidéo posté sur Youtube pour présenter l’appli :

Plus de 34 000 résultats dans Google pour la requête Stereolizer.

Elément important de ce buzz : les fonctionnalités ni même le but de l’appli n’ont été dévoilés, afin d’entretenir la curiosité.

Le lien pour la télécharger sur iTunes.

Un site pour trouver des associés

La recherche d’associés est un sujet récurrent pour les créateurs d’entreprise : trouver le bon fit à la fois en termes de compétences, d’envies mais aussi au niveau humain. Pas simple.

Je découvre le site Teamizy, dont la baseline est « trouvez l’associé idéal! ». Il existe de nombreux sites de mise en relation entre des freelances et des porteurs de projets, mais cette fois il s’agit bien de trouver un associé pour monter une société.

Deux clés d’entrée sur ce site :

A vos projets!

Créez votre entreprise, mais pour les bonnes raisons!

Au bon vieux temps des blogs (je situe cet âge d’or entre 2003 et 2006), Tubbydev était de ceux qu’il fallait lire. Je ne sais pas ce qu’il en est aujourd’hui et quelle est son audience, mais alors que tout le monde se tourne vers Facebook et Twitter, Tubbydev continue son blog avec des articles que j’adore car plein de bon sens et n’hésitant pas à aller à contre courant de la pensée unique, qui prévaut sur le web et même d’ailleurs SURTOUT sur le web.

Bref, je ne peux que vous recommander la lecture de cet article sur la création d’entreprise, dans lequel il expose qu’on se trompe souvent d’objectif. On créé souvent pour créer, mais rarement pour vendre un produit/service à des clients, et être rentable.

C’est vrai, de nos jours, les créateurs de start-ups sont les héros de la vie moderne et à l’heure des médias sociaux et de l’économie du gratuit, beaucoup confondent le fait de fournir un produit gratuitement au client final avec le fait de générer des revenus et surtout de la rentabilité.

Bref, sur le web c’est souvent « le chiffre d’affaires? ça, on verra plus tard, on va bien trouver un moyen ». Jolie façon de repousser le problème. Combien de boîtes trouvent leur rentabilité uniquement dans le rachat par un plus gros? N’oublions pas que la création d’entreprise est un moyen et non une fin en soi. Il est aberrant que dans les milieux d’affaires du web, la création d’entreprise soit sur-valorisée mais on ne se pose jamais les questions de savoir si les start-ups médiatisées à outrance dégagent vraiment du cash. Lever des fonds est trop souvent le but ultime des créateurs d’entreprise, alors que c’est plutôt une option à considérer pour la mettre au service d’une accélération du développement. A ce sujet, la lecture de L’art de se lancer, de Kaasaki est à recommander. Se passer de levée de fonds est souvent préférable. Commencez avec peu, soyez frugaux, prouvez le bien fondé de votre business model et ensuite seulement levez des fonds pour accélérer.

201004031459

Voici comment fonctionnent les DRM

Je crois que cela résume très bien… :)

201003262117
Article original ici

Chatroulette : nouveau concept + des clônes arrivent déjà

Si vous avez échappé au buzz Chatroulette c’est que vous avez dû subir une coupure d’électricité ou que vous faites partie d’un secte qui vous isole d’internet.

Le principe de Chatroulette : vous activez votre webcam et vous voyez une autre personne actuellement sur le site au hasard. Il y a juste un bouton pour passer à une autre personne. Il est impossible de choisir sur qui on tombe.

Expérience assez étrange et à tester. Cela fait bizarre de tomber sur des inconnus à l’autre bout du monde. Bien sur le taux de détraqués sexuels est très important et il est fréquent de tomber nez à bite nez avec un quinquagenaire nu qui se touche le bout en attendant de tomber sur une lycéenne plantureuse.

Pour la petite histoire, le fondateur de chatroulette est un russe de 17 ans.

Des sites de best of chatroulette commencent à fleurir ici et là :
Bestofchatroulette
http://www.bestofchatroulette.net/
http://chatroulette.tumblr.com/
Et plein d’autres encore

Reste plus qu’à trouver des moyens de monétiser tout ça.

Quelques exemples sur Chatroulette :

201003031137
201003031147
201003031151
201003031152

Dernière nouveauté, des clônes de Chatroulette sont déjà apparus :
Jay Doe
Zupyo

Rendre un blog payant?

C’est la question que se pose Thierry Crouzet. Dans le cas d’un blogueur essayant d’en vivre, je précise.

Sa réflexion est de se dire que les contenus sont toujours plus nombreux, et que simuler la rareté serait peut être à tester, en rendant payants certains billets de temps à autre.

Je pense clairement qu’on ne peut pas vivre directement de son blog, d’ailleurs les blogs comme Presse Citron sont l’exception qui confirment la règle. Et cela ne donne rien de bon car la qualité a fortement baissé ces derniers temps (cela n’engage que moi) et il se retrouve en permanence dans les débats sur l’indépendance du blogueur etc. Enfin, et c’est évident, il se retrouve in fine forcément en situation de se prostituer d’une façon ou d’une autre pour générer ou maintenir son trafic.

Les revenus d’un blog sont le plus souvent indirects : trouver des clients, changer de job, gagner en notoriété etc.

Objet très intéressant : entre e-reader et tablette tactile

Vous avez tous suivi l’annonce de l’iPad, la tablette tactile d’Apple.

Je pense que l’iPad n’est pas vraiment un concurrent du Kindle (suite à cet article) : en effet à mon sens le marché des tablettes va se diviser en deux catégories avec d’un côté les e-readers ou e-books (Kindle en tête) et de l’autre les tablettes pour accéder au net (iPad surement en tête). Ce ne sont pas les mêmes usages. Les e-books utilisent de l’encre électronique et servent à lire de longues heures sans se fatiguer les yeux, quand les tablettes internet servent à supplanter les ordinateurs pour un usage rapide et ponctuel.

Je ne doute pas du succès de l’iPad, ni du fait que pas mal de gens vont acheter et lire magazines et livres avec. Mais tout comme on peut lire un magazine en ligne et un bouquin en pdf, cela ne remplace pas le papier. De son côté, le e-reader a vocation à remplacer le papier.

On peut se dire que les deux systèmes peuvent cohabiter.

Certains proposent d’ailleurs de tirer parti des deux technologies et je pense que cela peut amener à des produits intéressants. Par exemple celui-ci (vu sur engadget)

201003031118
Il propose une grande surface en encre électronique en haut pour lire, et un écran de type smartphone en bas pour consulter des contenus multimédias et interagir. Notez que la « partie du bas » tourne sous Android.

← Previous PageNext Page →