Flirtomatic, le réseau social UK pour draguer avec son portable

Ils seraient plus d’1,3 million d’anglais inscrit sur Flirtomatic, un réseau social « mobile », ils sont fous ces anglais!

Le principe est simple : vous utilisez votre mobile pour envoyer des messages, vous prendre en photo et la poster sur le site, parcourir les photos des membres etc. Très addictif apparemment.

Au fait, je me demande quel est le succès rencontré par Meetic Mobile par exemple. Raphael, une idée?

Loic Le Meur nous parle de Personal Branding

Ce n’est pas si souvent que le père Loic prend son clavier à deux mains et nous pond un texte au lieu de ses vidéos. (soit dit en passant, je ne regarde jamais les vidéos, je pense qu’il faut tout de même écrire du texte, cela reste davantage).

Ici il explique l’importance de se créer une marque personnelle à travers les différents outils du web 2.0. Je vous l’accorde, il s’est un peu lâché et le texte est un peu long à ingurgiter après votre hachis parmentier de ce midi.

Pour résumer :
– être soi-même
– ne pas forcément trop cacher ses défauts
– oser se lancer
– être régulier
– parler de tout ce qui vous passionne

Bien dit!

Je ne sais pas si j’applique tout à la lettre mais c’est ce que j’essaie de faire avec ce blog depuis près de 4 ans et demi. Et qui m’a d’ailleurs permis directement de trouver un job sans envoyer de CV.

Ca vous intéresse les prismes conversationnels? Ou comment cartographier le web 2.0 et les différents médias sociaux

Y en a qui ont du temps à passer pour faire de jolis schémas!

Ici, il s’agit de comparer les prismes conversationnels, c’est à dire les différents médias sociaux utilisés selon les pays et plus ou moins classés en catégories.

On a donc la Chine, le Japon, la France. Et ça donne ça :

La Chine
Chine
Le Japon
Japon

La France
French

Technorati Tags:

Est ce que Facebook va dans le mur?

Ce titre est certes un peu provocateur, ok.

A la lecture des montants dépensés par mois rien qu’en factures d’électricité, je me suis posé la question du rapport à la réalité des dirigeants de Facebook. Je ne sais pas pour vous, mais apprendre que Facebook paie 1 million de dollar par mois en électricité, ça paraît un peu dingue. Cela ne compte pas les 500 000$ de bande passante et les 4 millions de $$$ de stockage mensuels…

Ah oui, juste un détail, Facebook emploie 750 salariés, ce qui représente 10 millions de dollars de masse salariale par mois, rien que ça…

Et quand on rapporte cela aux récentes déclarations de Mark Zuckerberg, qui réaffirme que la priorité pour le moment est de faire croître l’audience, sans se pencher sur le chiffre d’affaires, on peut se demander combien de temps cela peut durer.

L’article de Michael Arrington sur Techcrunch est criant de lucidité :

It costs a couple of hundred million dollars a year just to keep the lights on at Facebook. But the real problem is keeping up with growth, particularly storage needs. Add another $100 million or more per year for capital expenditures, and you’ve got a company that’s doing exactly the opposite of printing money.

Cela pose plusieurs questions :
– Ici on se rend compte que c’est l’inverse des économies d’échelle. Et oui, plus le nombre d’utilisateurs augmente, et plus les dépenses s’envolent. Il devient donc difficile de maîtriser voire de rentabiliser certaines dépenses.
– Pourtant, il ne faut pas oublier qu’il existe bien une économie Facebook, qui génère pas mal d’argent. Mais ceux qui gagnent de l’argent, ce sont les agences marketing, et non pas le site Facebook. Je ne sais pas combien de temps ils vont accepter de payer la facture juste pour ramasser les miettes.

Technorati Tags:

Réseaux sociaux riment avec mobilité

Cela devient évident : l’internaute va de plus en plus être un mobinaute quand il s’agit de pratiquer son activité favorite, à savoir se connecter à ses réseaux sociaux.

Et pour preuve, une étude avance le chiffre de 800 millions de personnes qui se connecteraient aux réseaux sociaux via leur mobile, et ce dès l’année prochaine. C’est à dire presque dix fois plus qu’en 2008.

Pour ma part, j’accède en effet à Facebook, Twitter, Linkedin de plus en plus via le mobile. Pourquoi? Parce que c’est pratique, que cela permet de passer le temps (métro, files d’attentes…) et que cela correspond aux modes d’usages de ce type de sites : on se connecte plusieurs fois dans la journée pour voir en quasi direct ce que font les contacts, on met à jour son statut etc…

Technorati Tags: , , ,

Netvibes : voilà ce que j’en pense

Discussion hier soir portant en partie sur le modèle économique de sites 2.0, de type Netvibes et consorts. Aujourd’hui j’ai fait deux trois recherches et je tombe sur cet article

J’en ai profité pour laisser un bref commentaire qui synthétise ce que je pense de Netvibes en particulier.

A creuser, je vais préparer un article qui reviendra sur les dérives actuelles.

Failbook, une bonne parodie de Facebook sur les hommes politiques

Image 1-11

Elle circule pas mal en ce moment : Failbook, la parodie de Facebook.

Technorati Tags: , ,

Newsfeeds : le problème du serpent qui se mord la queue….

La syndication de contenu et les systèmes d’alerte, c’est bien, mais parfois on se prend les pieds dans le fil.

Vous avez un compte Twitter, sur lequel un "twitt" est automatiquement envoyé quand vous écrivez un article sur votre blog.

Sur Facebook chaque twitt est automatiquement affiché en tant que statut. Sur Facebook encore, vous faites apparaître votre flux Friendfeed, qui regroupe toutes vos "publications" sur le net (articles de blog, twitter, photos, bookmarks…).

Et là commencent les problèmes : les infos s’affichent en double, votre statut Facebook fait double emploi avec votre flux friendfeed et vu que chaque article de blog génère un twitt automatique, il se retrouve en double dans friendfeed.

Et cela ne va pas s’arranger à l’avenir avec l’augmentation du nombre d’utilisateurs et de services. Il n’est pas loin le jour où l’on parlera de spam et de pollution pour tous ces services 2.0. Est ce que le 3.0 sera dans le filtrage?

Existe-t-il des services pour trier les doublons et "dédupliquer" les infos?

Lançons le twitter-ton et sauvons Twitter!

Je tombe sur cet article alarmant de Fred Cavazza sur la question de Twitter et des problèmes incessants de ce service.

Fred cite quelques chiffres sur les twitter addicts français, et là je suis très étonné de constater que twitter est très peu utilisé en France, nous serions juste une poignée de milliers à utiliser Twitter…

Je me pose donc plusieurs questions.

La première est de me demander si Twitter va effectivement survivre à une potentielle montée en charge. En effet, admettons que Twitter passe le tipping point, c’est à dire le point de bascule, qu’adviendra-t-il? Autrement dit, si les médias s’en mêlent et si l’effet des early adopter sur leur communauté fidèle est tangible, on peut penser que dans quelques mois tout le monde se jettera sur twitter, comme cela a été le cas pour Facebook. D’autant plus que Twitter se veut extremement simple et addictif, on peut se dire qu’il sera massivement adopté, auquel cas il pourrait devenir un standard…

Deuxième question importante : va-t-on arriver à un moment ou il sera nécessaire d’avoir une étiquette stricte à respecter pour utiliser Twitter? Par exemple ne twitter que pour dire des choses ayant une valeur ajoutée pour la communauté, ne pas twitter plusieurs fois une info connue de tous, etc? On peut se poser la question de la pollution de ce type de moyen de communication. On arrive à un comble, qui serait la nécessité de réguler un service web 2.0, de le brider. Cette vidéo illustre les gens qui abusent du système! (je ne en veux pas si vous ne la regardez pas en entier)

Cela me fait penser à une ancienne note dans laquelle je relativisais certains impacts du web 2.0, que l’on observe surtout à travers le prisme des web workeurs, entre marketeux chez l’annonceur ou en agence. On s’enflamme parfois pour pas grand chose.

Pour revenir à notre sujet, comment serait-il possible de sauver Twitter? Est-ce qu’il est de notre devoir d’essayer de sauver des services qui au delà d’avoir un capital sympathique énorme en rapport avec la qualité du service, représentent tout de même une avancée incroyable dans les usages du net. Qui aurait pensé qu’un tel service puisse exister il y a trois ans?

On devrait lancer un twitter-ton.

Technorati Tags:

Tu sais que tu viens de Cholet quand…

Oui je suis originaire de Cholet, j’avoue. Personne n’est parfait quoi…

En tout cas ce groupe Facebook m’a bien fait rire. Je me permets de reproduire le contenu, pour en faire profiter ceux qui ne sont pas encore sur Big Brother ce réseau social.

Tu sais quand tu viens de Cholet, quand :

-Tu sais que ta bibliothèque est en forme de livre ouvert et ta mairie en forme de machine à écrire.
-Tu maudis tout les jours l’architecte de la place Travot.
-Tu donnes rdv à tes potes au « coin de la mie Caline »
-Tu sais que tu peux faire le tour du centre ville en 8 minutes (montre en main)
-Tu sais que la café n’est pas la spécialité du Grand Café.
-Tu passes tes après-midi à boire des neness au cadran.
-Tu sais que les sièges du Murphys sont trop vieux et puent .
-Tu sais que le Père Noel à sa maison en carton pate place Travot chaque mois de décembre.
-Tu sais que depuis peu , si tu t’aventures derrière le théâtre , tu risques de croiser des « tecktonik killers »
-Tu vas acheter tes choquettes à la Brioche Travot pour les manger au cadran et/ou devant la mie caline par esprit de provocation.
-Tu habites la ville la plus sportive de France
-Tu habites la ville qui as le taux de chômage le plus bas de France , ce qui te donne le droit de voir ta ville dans le JT de Pernaud tout les ans.
-Tu sais ce que signifie « Hotmilk »
-Tu as déjà clamé avec convinction « Hotmilk is magik »
-Tu sais que si la France gagne , c’est direction Place Travot.
-Tu connais pépé-pissou ou « Pisse-partout » qui se trimballe la bite à l’air pour pisser toujours plus vite et n’imorte où.
-Tu t’es déjà retrouvé à l’arrière de la mobylette tunée « BMW » « Attention frein puissants »
-Tu as peur de traverser le parc du Mail seul.
-Tu sais que la Banane n’est pas seulement un fruit, mais peut également être un batiment à l’architecture déprimante.
-Tu es déjà allé à GLISSEO.
-Tu sais que ça pue la mort près des Halles.
-Tu as forcement un mouchoir rouge et blanc dans tes placards.
-Tu as déjà fais tout types de sports nautiques sur le Lac de Ribou.
-Tu as déjà dans le cadre scolaire éffectué des courses d’orentation dans le Parc de Ribou.
-Tu sais que toujours dans le cadre de tes parcours d’orientations, il ne faut pas parler aux types qui écoutent fort de la musique dans leur voiture…
-Tu attends toujours un deuxième Cinéma.
-Tu sais que l’un des habitants de ta ville n’est autre que le sosie du chanteur d’Indochine.
-Quand tu finis tes Soirées soit au PARADISE, au PETIT CLUB ou au RUBIS.
-Et tu aimes par-dessus tout ta VILLE.

Technorati Tags:

← Previous PageNext Page →