The Branch, pour tenter de monétiser Twitter indirectement

Le débat sur la monétisation de Twitter n’est pas terminé, et je pense que comme pour Facebook ce n’est pas le service en lui même qui gagne ou va gagner de l’argent, mais plutôt les acteurs qui gravitent autour et créent l’écosystème.

The Branch, c’est un peu cette philosophie. Et d’ailleurs ce n’est pas bête, ils veulent « faire de la pub sur les sites et outils utilisés par les membres de Twitter, plutôt que sur Twitter lui-même ». A voir.

Image 3-8

Technorati Tags:

Conférence Marketing Online le 12 et 13 février

N’oubliez pas de vous inscrire au forum e-marketing qui aura lieu les 12 et 13 février, c’est à dire la semaine prochaine.

 

Au programme, plusieurs interventions sur les différents leviers du marketing online : affiliation, epub, référencement, liens sponsorisés.

J’y serai lundi après midi, notamment pour suivre l’intervention sur les widgets, le RSS, le marketing mobile etc…

La pub nominative arrive sur vos écrans!

Porsche innove sur lesechos.fr avec une campagne de pub nominative. Cela signifie que le message interpelle l’internaute par son propre nom ! Génial je trouve ! L’impact est beaucoup plus fort, je suis certain que lorsqu’il s’agit de marques de prestiges l’effet est très important, l’internaute doit se sentir autrement plus valorisé qu’avec des campagnes classiques.

Comment connaissent-ils mon nom alors ? Ces pubs s’affichent uniquement sur la partie abonnés du site, c’est à dire après avoir rentré le login, rien de plus facile alors. Précisons que l’annonceur ne conserve pas les données perso, à savoir l’identité des gens qui ont cliqué.

J’espère que cet effet sera utilisé avec parcimonie par les annonceurs, sinon cela risque de lasser rapidement et d’être perçu comme trop intrusif.

Benoît Chopin en parle également.

Ces chinois ne reculeront donc devant rien !

Landwind

Landwind, vous connaissez ? Ce sont les fameux 4×4 chinois à prix cassés. Je tombe sur leur site par pur hasard et je constate qu’ils affichent des bannières Renault ! Qu’est-ce qu’ils ne feraient pas pour gagner un peu d’argent ? En tout cas, ça ne les gêne pas d’afficher les pubs de leurs confrères…

Aux USA, Internet serait le premier support de pub ?

C’est ce que nous affirment Les Echos dans cet article. Il semble donc que le fameux moment tant attendu soit bien arrivé : Internet passe devant la TV en termes de dépenses publicitaires chez les annonceurs aux USA. Cette analyse ne portant que sur 100 annonceurs, attention à la représentativité des chiffres.

Que nous dit l’IAB (Interactive Advertising Bureau) en France ? Internet serait le 5ème média publicitaire en France au premier semestre 2005.

1000briques

Patrice, il faut que tu actualises ton mail perso en bas de ton blog, je ne sais pas comment te joindre !

Dans la lignée de la Million Dollar Homepage (dont plus des 2/3 des pixels ont été vendus), voici un nouveau concept de "pixel advertising" qui devrait t’inspirer : 1000briques.com. Il ne s’agit pas seulement de remplir la page avec des pubs, il y a cette fois une maison de 250 000 euros en jeu !

Source : ITRnews

A quand un Blogads en France? Proposer une solution de publicité vers les blogs devient urgent !

Loïc Le Meur nous donne encore une NIB* : lancer une régie publicitaire pour les blogs. Il reprend l’exemple de Blogads, qui fait le lien entre les annonceurs et les blogueurs.

Etonnant que cela n’existe toujours pas en France! Il y a bien l’affiliation, je pense que ce concept est bon, et qu’il peut être adapté aux blogs. Le problème est surtout le manque de communication des plateformes envers la communauté des blogueurs, qui ne connaissent pas l’existence de ces plateformes. Les plateformes d’affiliation ont comme objectif principal de séduire les sites professionnels ou semi-professionnels.  Les blogs n’intéressent tout simplement pas les plateformes d’affiliation, ils ne font pas partie de leur cible. Pourtant rien ne vous empêche de participer à un ou plusieurs programmes d’affiliation, afin de générer des revenus concrets avec votre blog. Croyez moi, c’est autre chose que les AdSense : l’unité de mesure est ici l’euro, voire la dizaine d’euros, contre les centimes pour AdSense.

Idée : pourquoi une plateforme d’affiliation ne pourrait-elle pas lancer une offre packagée à destination des blogueurs ? Celle-ci serait plus facile d’accès, aurait des niveaux de rémunération spécifiques, n’exigerait aucun niveau de compétence technique pour insérer les bannières… On peut également imaginer des mécaniques adaptées au marketing du bouche à oreille, de nouveaux formats pub, des nouveaux moyens de mesure de la performance…

Quelqu’un pour lancer le concept en France?

* NIB = Nouvelle Idée de Business

Mesurer l’efficacité de la publicité en TV

On le sait, le Net représente une avancée considérable par rapport aux médias offline en ce qui concerne la publicité. Pourquoi?

D’abord, le ciblage est beaucoup plus pointu ; cela signifie que vous vous adressez uniquement à l’audience susceptible d’être intéressée par vos produits et services.

La seconde chose qui représente une grande avancée pour les marketeux que nous sommes est la maîtrise complète du ROI de nos actions. La grande force du marketing online est en effet le tracking, la capacité de mesurer avec une grande précision l’impact des actions marketing (que ce soit de l’affiliation, des liens sponsorisés, de l’e-pub..). Vous pouvez savoir combien d’affichages génère une créa donnée (combien de fois elle est vue, on parle d’impressions, ou d’occasions de voir), le nombre de clics, puis de ventes et enfin le chiffre d’affaires. Ainsi, rien de plus facile que de calculer le coût d’acquisition d’un client, levier par levier.

Comment font les annonceurs, qui dépensent des millions sur le média TV, pour mesurer la performance de leurs campagnes? Finalement, les moyens de mesure sont bien plus limités que sur le net, tout est basé sur des tendances, des ratios, et donc en quelque sorte des approximations.

J’ai trouvé sur le site de TF1 Publicité un ensemble d’indicateurs pour mesurer l’efficacité de la pub TV. Très intéressant!

E-pub : ça va décoiffer!

Selon le JDN, la célèbre banque d’affaires Morgan Stanley vient de publier une étude qui met en évidence le fait que la publicité en ligne est très largement sous représentée dans les plans média des annonceurs. Morgan Stanley conclut que le potentiel de croissance se situe entre 400 et 1000% dans les années à venir!

Sur la façon d’interpréter les chiffres…

Guillaume Buffet, ancien président de l’IAB (Internet Advertising Bureau), ne manque pas d’humour et commente à sa façon et de plusieurs points de vue les chiffres de l’e-pub publiés pour le mois d’avril 05. Croustillant! A vous de choisir l’analyse qui vous convient, mais ce qui est sur c’est que l’on n’a pas fini d’entendre parler de la pub interactive.