La fiabilité des Macs remise en question?

En tout cas c’est le message qu’essaie de faire passer le blog de 37Signals (la compagnie qui édite Basecamp entre autres).

Sur plusieurs Macs, l’auteur explique que tous ont eu de sérieux problèmes au bout de deux, trois ou quatre ans : lecteur DVD qui ne fonctionne plus, écran qui lache etc.

Pour ma part, pas encore eu de problème. Je pense que cette marque est emblématique et est donc davatnage « observée » par les clients. A mon avis, les produits restent tout de même dans le haut du panier vis à vis de la concurrence. Même les Vaio haut de gamme ont des problèmes assez rapidement et ne durent pas éternellement. Quand on est sous le feu des projecteurs, chaque critique est amplifiée.

Un netbook pour Apple ou pas?

Apple est au centre de toutes les attentions. Non seulement cette marque fait rêver par son marketing très au point, mais en plus elle a su nous surprendre au fil des années, innovant là où on ne l’attendait pas (ou plus).

Alors que les rumeurs autour d’un ultraportable vont et viennent depuis une paire d’années, la vague des netbooks (apparue avec l’eeepc) est comme dirait le début d’un gros succès, avec un tout nouveau pan de marché qui s’est créé en l’espace de quelques mois. Aujourd’hui, pas un constructeur qui ne propose son netbook.

Qu’est ce qu’un netbook? Pour faire vite, on peut dire que c’est un ordinateur qui a pour but d’être le plus petit possible, avec une grande simplicité d’utilisation, et dont la vocation est de servir à surfer sur le net, lire ses mails, faire un peu de bureautique mais c’est tout. En somme, la priorité n’est pas à la puissance. Les netbooks se caractérisent aussi par leur faible prix.

Certains attendent donc d’Apple un netbook (et donnent par exemple 5 raisons pour lesquelles cela semble évident). Pourtant, je ne pense pas que ce soit judicieux.

Où je veux en venir?

Je ne pense pas que les netbooks en tant qu’ordinateur secondaire continuent à exister en l’état à long terme. Aujourd’hui, les puissances des ordinateurs, y compris portables, ont énormément évolué. Il est possible d’avoir un vrai disque dur, un écran d’excellente qualité, une batterie efficace etc dans un tout petit ordinateur. Les portables actuels suffisent largement en tant qu’ordinateur principal.

Notre vie en ligne est suffisamment compliquée pour en rajouter en gérant plusieurs ordinateurs. Synchroniser les contacts, les fichiers, les bookmarks etc etc relève de la synécure.

Je pense donc plusieurs choses :
– il vaut mieux un « vrai » ordi portable en 12 pouces ou plus, qu’un netbook qui ne sera pas beaucoup plus compact mais par contre sera vraiment à la traine en termes de performances, d’agrément, de qualité etc
– l’avenir n’est pas d’avoir plusieurs ordis et de jongler entre eux, mais plutôt dans des systèmes hybrides qui mixent ordi ultraportable avec écran plat de grande taille à la maison + clavier et souris. J’avais d’ailleurs fait quelques réflexions dans ce sens, lors de certaines rumeurs avant la sortie du MacBook Air.

En définitive, je suis un peu déçu de voir que les netbooks éclipsent le marché naissant des ultraportables, or ce sont deux gammes à ne pas confondre.

Je pense qu’Apple aurait bien plus à gagner à nous sortir un vrai concept, et pas seulement un produit. De plus, si elle sort un produit de ce type, il faudra lui garder le positionnement premium de la marque, avec une fiabilité et des atouts qui le distinguent de la concurrence.

Lire ici une définition d’un netbook.

Mes articles sur Apple Ultraportable.

Technorati Tags: ,

Nouveaux Macbook et Macbook Pro

D’abord, une petite coquille sur le site français d’Apple. Vous l’avez déjà vue dix fois mais comme j’étais devant à ce moment et que j’ai fait l’effort du screenshot, je vous la recolle quand même :

Image 1-14

Sinon à part ça quoi de neuf?

Le nouveau design, un peu « choquant » au début, mais on s’y fait vite et j’ai presque envie de m’en acheter un maintenant. En fait cela met en valeur un des défauts du MacBook Pro : il n’est pas très rigide. Quand on le prend d’une seule main on sent que le dessous « bouge » et se tord un peu, on entend parfois des petits craquements. Si les nouveaux sont bien plus rigides (à tester à la Fnac) je vais en changer rien que pour ça.

Autre point très intéressant, du moins qui m’arrange : l’harmonisation du design entre le MacBook et le MacBook Pro. Le « petit frère » n’est plus en plastoque mais en alu, et il peut avoir le clavier rétroéclairé, les deux raisons qui m’avaient fait choisir le « grand frère » il y a un peu plus d’un an. Aujourd’hui, j’aimerais bien repasser à du 13 pouces, qui me correspond mieux que le 15 pouces. En plus c’est moins cher!

J’ai vu sur eBay que je peux encore revendre mon MacBook Pro entre 1300 et 1400€, ce qui fait assez peu à ajouter pour en profiter. On verra.

Sinon quoi de neuf? Le nouvel écran 24 pouces me fait clairement de l’oeil pour la maison, l’année prochaine sera l’occasion d’y réfléchir, même si le prix est bien trop élevé. Ce qui est très ingénieux, c’est qu’il inclut le cable d’alimentation. Je passe mon temps à mettre et enlever le cable d’alim sous le bureau, le faire passer derrière tel ou tel élément etc, trop casse c***lles. Intéressant également d’avoir un écran qui inclut la webcam (je ne sais pas si Dell le fait aussi?) ainsi que la finition et le design de l’iMac, qui se marie parfaitement bien avec les nouveaux portables. Je me vois bien refaire un bureau hyper épuré avec cet écran + le portable + clavier et souris sans fil…

Pour terminer sur ces nouveautés, je me demande pourquoi ils n’ont pas sorti un modèle 11 ou 12 pouces en guise d’ultraportable? Le MacBook Air est super design et fin mais avec ses 13 pouces il n’entre pas dans cette catégorie… Un tel modèle serait l’occasion de boucler la boucle et d’avoir une gamme complète. Encore une fois, on peut attendre.

Technorati Tags: , , ,

Quelques chiffres sur Fon

C’est Martin Varsavsky, le fondateur, qui nous les communique sur son blog.

La barre du million de routeurs wifi n’est plus très loin!

Macbook Pro sur le terrain : l’outil idéal pour les conférences

Je ne suis pas super assidu dans ma rédaction de posts sur le switch… J’ai eu l’occasion de tester le Macbook Pro en situation extrême : enchaînement de conférences à Leweb3, avec un signal wifi presque inexistant.

En baissant un peu l’éclairage de l’écran et en coupant le wifi j’ai eu la bonne surprise de constater une excellente autonomie de la batterie : plus de 5h, pas mal.

De plus, un énorme point fort de ce portable dans les conférences est son extrême réactivité pour la mise en veille et sortie de veille : fermez l’écran et il se met instantanément en hibernation. Rouvrez l’écran et deux secondes plus tard vous êtes opérationnel. Du coup, on économise beaucoup de batterie car on peut le mettre en veille dès qu’il n’est pas utile. Un vrai plus, surtout quand on le compare à un PC. Le mien met plus d’une minute à « se réveiller », et si la mise en veille est trop longue il devient lent à mourir (ndlr : d’ailleurs il est mort pour de bon cette fois…). En fait, le Macbook Pro s’utilise comme un vrai carnet, qu’on ouvre et referme selon ses besoins.

Dernier détail pratique : la gestion automatique de la luminosité de l’écran et le clavier rétroéclairé, qui vous permet de rester opérationnel même si la salle est sombre.

Retrouvez ici tous mes posts sur l’expérience de switch Windows vers Mac.

Technorati Tags: ,

Autres réflexions sur le Macbook Air

Révolution ou pas, ce portable suscite les débats et tout le monde y va de ses prédictions et avis sur le sujet. Lisez par exemple l’avis de Michel de Guilhermier (ici et ici), Goopple ou encore Francis Pisani. Lisez également ce post intéressant.

Quelques jours après cette annonce, je pense toujours qu’il ne s’agit pas vraiment d’un ultraportable et les photos qui commencent à apparaître tendent à montrer que c’est vrai. Exemple : à côté d’un Macbook Pro de 15 pouces, on voit qu’il est à peine plus petit. Vu comme cela il perd beaucoup de son intérêt.

La finesse ne fait pas tout. D’ailleurs il paraît que des études de Sony à l’époque d’un de leur ultraportables de 2004 concluent que la finesse extrême n’est pas forcément le critère à rechercher.
Au lieu de finesse, ne devrait-on pas parler d’encombrement? Ou d’empreinte, de surface? (footprint comme disent les ricains). Un ultraportable, cela devrait être plus petit en surface qu’une feuille A4, l’épaisseur est secondaire.

Autre sujet de débat, la connectivité. Je sais qu’Apple avait soulevé la critique en arrêtant la disquette vers je sais plus quelle année. C’est bien de limiter les ports USB, mais le truc c’est que l’USB sans fil n’est pas encore sorti, donc il n’y a pas tellement d’alternative… Et tant qu’à aller dans cette voie, pourquoi ne pas inclure un emplacement carte SIM avec puce 3G+? De nombreux portables professionnels le font.

Apple n’assume pas ses choix jusqu’au bout et c’est un peu dommage. De toutes façons il s’agit peut-être d’un produit de transition.

Bref, je prépare un post sur ce qu’aurait dû être le Macbook Air, il existe déjà chez une autre marque. Et ce n’est pas Sony… (ni Asus). A suivre…

Technorati Tags: , , , , ,

Blu-ray contre HD-DVD

Il paraît que le Blu-Ray serait en train de gagner la partie sur le HD DVD : en effet, il aurait potentiellement 93% des parts de marché.

Y a-t-il une véritable supériorité technologique, ou bien est-ce principalement du marketing ?

HD-DVD ça fait presque déjà vieux car comprend « DVD », inconsciemment on doit penser qu’il n’y a pas grand chose de nouveau. Alors que Blue-Ray ça fait futuriste, le laser bleu, tout ça…

Vous avez des raisons plus objectives?

Peut-être que ce débat est dépassé après tout. L’arrivée du Macbook Air nous fait voir les choses d’une autre façon. Bientôt, sans doute plus besoin de s’embêter avec des supports physiques.

Technorati Tags: , , , ,

Vous envoyez les rapports d’erreur?

Quand une application plante dans Windows ou Mac une fenêtre vous demande si vous souhaitez envoyer le rapport d’erreur. Je constate dans 100% des cas que les gens répondent non et ne le font pas. C’est amusant de voir le degré de parano des gens, comme si Bill Gates allait voir le contenu de votre ordinateur et accéder à vos dossiers cachés!

Sans me faire d’illusion, je réponds toujours oui, si au moins cela peut alimenter la base de données d’erreurs connues et aider à résoudre les problèmes… Et vous?

Technorati Tags:

Mon opinion sur le MacBook Air

200801152233

La keynote tant attendue est terminée, et une fois passée la phase d’illumination, je dois dire que je reste sur ma faim sur l’ultraportable annoncé depuis des mois. Voici donc le Macbook Air.

Comme le dit à juste titre Philippe Starck, le concept doit venir avant le produit. Voici donc pourquoi je suis déçu sur ces deux plans.


Déception sur le concept

De par son approche marketing et sa présentation, Apple n’ouvre toujours pas les bras au monde de l’entreprise. Ce produit était idéal pour devenir le Blackberry des laptop, comme je le disais dans cette note. Mais c’est (en partie) raté. Apple ne va pas au bout du concept en proposant une solution intégrée mixant ordinateur de bureau et totale mobilité.

Pour moi, ils ont toutes les cartes en mains pour offrir un « concept » (c’est à dire plus qu’un produit) réellement séduisant : une solution de synchronisation via itunes, un dock permettant de le connecter a un écran LCD large etc (cf mes précédents posts sur le sujet, notamment celui-ci datant de juin).

Au delà de cela, Apple devrait proposer des packs avec ou sans écran, clavier etc…

Apple a prouvé qu’elle savait vendre du rêve, c’est à dire des concepts simplissimes et extraordinairement aboutis. L’iPod est le parfait exemple : un très bel objet, parfaitement fini, ultra simple à utiliser, très mobile et qui est la clé de voûte d’un système incluant la synchronisation avec un ordinateur et la vente de musique.

Avec le Macbook Air, le concept génial autour d’un ordinateur très mobile n’a pas encore vu le jour. Espérons que les prochains moins verront des annonces dans ce sens.

Déception sur le produit

Pour faire simple : il ressemble trop à un « simple » Macbook et pas assez au Macbook Pro, voilà ce que je lui reproche.

Le clavier : pourquoi le faire en noir? Il s’intègre assez mal dans l’ensemble je trouve. De plus, je ne suis pas fan du clavier des Macbook. Celui des Macbook Pro est de bien meilleure qualité.

Les contours de l’écran : ils sont très épais comme sur le Macbook, cela fait partie des détails que je n’aime pas du tout. Il faudrait que l’écran occupe toute la place et laisse des bords le plus fins possible. Du coup, sous certains angles, cela alourdit la ligne et le faire paraître plus gros qu’il n’est.

Autonomie de 5h « seulement ». La machine qui tient toute la journée n’existe pas encore. Dans la réalité on peut espérer entre 3 et 4h en utilisation intensive, c’est trop peu.

Pas de dock : dommage, vraiment dommage. L’idéal : un dock qui intègre aussi un emplacement iphone. La boucle serait bouclée.

Il n’est pas si petit que cela, je m’attendais à un 12 pouces par exemple. En plus comme les bords de l’écran sont épais il prend finalement pas mal de surface. Là dessus il ne vient pas concurrencer les Sony ultraportables.


Pour finir, reconnaissons lui tout de même quelques qualités.

Remote Disc : il est fourni sans lecteur intégré, mais propose une fonction très novatrice qui permet de lire un disque inséré dans un autre ordinateur. Lire le contenu, mais aussi installer un programme etc…

Couplé à la nouvelle borne Time Capsule, il faut bien reconnaître que cet ordinateur, de par sa compacité, devient bigrement mobile, sans fil à la patte.

Le nouveau touchpad intègre la technologie multitouch, et ça c’est intéressant pour manipuler les photos. Il reprend les innovations de l’iphone à ce sujet : zoomer une photo, faire une rotation etc. Reste à voir les logiciels qui sauront tirer parti de ces possibilités.

Il y a fort à parier que le fait qu’il soit très fin donne l’impression qu’il soit super léger, alors que 1,36kg ce n’est pas si extraordinaire.

Il y a enfin des boutons pour contrôler iTunes, pratique.

Une confidence? Au fur et à mesure de la rédaction de ce post je me rends compte qu’il n’est pas si mal que ça et mon Macbook Pro que je regarde a tout à coup pris un coup de vieux… ;) Je vais attendre pour voir les premiers retours.

Technorati Tags: , ,

Le blog officiel des vitrines interactives est en ligne

Suite à mes différents billets sur le lancement de la vitrine interactive pour Morgan (première en France), nous venons de lancer notre blog dédié pour cette nouvelle techno, nommée Interactive Window. Je vous invite à le découvrir ici : http://www.interactivewindow.net/blog/

 Ce blog sera dédié à présenter nos produits et solutions bien sûr, mais également à parler plus généralement de cette nouvelle technologie, avec des focus et études de cas sur les expériences des grandes enseignes dans les autres pays.

 Ce blog sera très vite alimenté avec pas mal d’infos, photos et vidéos. N’hésitez pas d’ailleurs si vous avez des commentaires ou des suggestions de contenu.

Next Page →