Les blogs et le net : du bruit invisible?

J’ai souvent l’impression qu’on vit dans une sorte de bulle et que l’on s’enflamme beaucoup pour pas grand chose. Certains phénomènes sont parfois exagérés et ne trouvent pas forcément cet écho dans la vie réelle.

Je pense par exemple à l’iPhone ou à certains effets d’annonce autour de services web soit-disant révolutionnaires. Au final, je ne vois pas beaucoup d’iPhone dans la rue et à part Facebook et quelques gros succès, il y a tellement de nouveautés sur le web que ces nouveaux services ne sont pas toujours adoptés par le grand public.

Paradoxalement, peut-être que monsieur tout le monde est plus exigeant et blasé que le cyber travailleur… il a sans doute besoin d’une vraie révolution pour changer de comportement.

Technorati Tags: ,

Le blog officiel des vitrines interactives est en ligne

Suite à mes différents billets sur le lancement de la vitrine interactive pour Morgan (première en France), nous venons de lancer notre blog dédié pour cette nouvelle techno, nommée Interactive Window. Je vous invite à le découvrir ici : http://www.interactivewindow.net/blog/

 Ce blog sera dédié à présenter nos produits et solutions bien sûr, mais également à parler plus généralement de cette nouvelle technologie, avec des focus et études de cas sur les expériences des grandes enseignes dans les autres pays.

 Ce blog sera très vite alimenté avec pas mal d’infos, photos et vidéos. N’hésitez pas d’ailleurs si vous avez des commentaires ou des suggestions de contenu.

My boss is blogging

Et oui, mon blog bosse mon boss vient d’ouvrir son blog : http://amarmic.wordpress.com

Comme quoi, j’évangélise sec sur le 2.0 les enfants! Et vous, il blogue votre boss ?

Bienvenue dans les blogs Michael, par contre faut qu’on reparle de ton template, je l’ai déjà vu quelque part ;)

Technorati Tags: , ,

Est-ce que Technorati est définitivement mort ?

Je n’ai entendu personne parler de Technorati à LeWeb3, pas même le traditionnel « suivez les conversations sur technorati avec tel tag »…

Je pense que les récents changements à la direction et l’absence d’évolution (du moins dans le bon sens) de ce moteur vont signer son arrêt de mort.

Plus généralement, on constate que l’édition de cette année ne met pas les blogueurs au centre du débat, mais bien les grands réseaux sociaux généralistes que sont les Facebook et consorts. Preuve que le web 2.0 se renouvelle car il a réussi à se démocratiser lui-même : désormais ce ne sont plus les fous d’informatique et les travailleurs du web qui font joujou sur le web mais bien monsieur tout le monde avec Facebook.

Web 2.1 ? What else…

Technorati Tags: ,

Back to blog (again)

Rassurez-vous, ma note sur « il ne se passe rien en ce moment sur les blogs » et mes accès de Twitter depuis cet été ne m’éloignent pas du blog. C’est juste une actu un peu chargée ces derniers temps, entre mariage (et oui!), déménagement et boulot qui s’intensifie, il faut parfois gérer les priorités.

Au contraire, le fait que les blogs soient moins dans l’actu et que tout le monde se focalise sur Twitter et Facebook, m’amène à penser que c’est un bon retour aux basiques et que si les couvertures des journaux parlent d’autre chose, l’outil reste et la croissance continue. Cela donne envie de s’y mettre un peu plus. Le blog reste le point central de gestion de son identité numérique et de centralisation des différents services utilisés.

N’oublions pas que Facebook par exemple, malgré tous ses avantages et ce qu’il apporte, n’est pas si ouvert que cela, cela reste une pateforme. Si demain la mode passe, vous devrez recréer votre communauté, vous refaire un profil, inviter à nouveau vos amis etc. Le point important est que le blog reste le moyen de gérer votre vie et votre parole en ligne, de façon indépendante et pérenne. Cela reste le point d’ancrage qui traverse les mode et les courants. Le blog est un outil, rien de plus qu’un outil et c’est sa force.

Pour continuer suite à mon post sur Twitter et les a-blogueurs, je pense que si demain (et cela arrivera) une plateforme remplace Facebook et un outil de micro blogging s’impose face à Twitter, vous devrez repartir de zéro. Pour autant je ne critique pas ces deux réseaux (j’en suis d’ailleurs utilisateur). Si je les prends en exemple, c’est que ce sont les plus populaires en ce moment, et à raison. Et ne me faites pas dire ce que je ne veux pas dire : animer un blog n’est pas incompatible avec une présence active sur des réseaux sociaux, c’est complémentaire. Mon constat est juste de dire que pas mal de personnes laissent de côté leur blog pour se consacrer uniquement à Facebook, Twitter ou autres. C’est amusant de lire les commentaires et les trackbacks sur ma note : nombreux sont ceux qui ont interprêté mon propos comme une défense du blog face à Twitter, avec des titres tels que « Twitter ou bloguer » etc.. mais là n’est pas la question.

Technorati Tags: ,

Vinvin a un gros flux

RSS bien entendu! J’avais pas vu, mais il semble que depuis quelque temps les billets de Vinvin soient enfin publiés en entier dans le flux RSS, ce qui me redonne envie de le lire. Sinon, comme je l’ai déjà expliqué, j’ai toujours trouvé que ne pas publier son flux intégralement faisait perdre des lecteurs à la longue.

Bref, tout ça pour dire que je retrouve le Vinvin des grands jours avec cette analyse que je partage entièrement. Bon allez, je vous laisse la fin excellente et je vous laisse lire le début.

Bon, n’allez pas croire que je ne soutiens pas. C’est juste que si c’est gratos pour la majorité des contenus, je ne vais pas payer 3 euros. Surtout si vous ne branlez rien l’été, que les étudiants resquillent et que si votre projet plante, vous ne nous rendrez que la monnaie.

Les blogs ne sont peut-être pas tout à fait morts finalement…

Twitter et les a-blogueurs : posons-nous 5 minutes pour en parler

Loïc, Jérémie et d’autres encore sont considérés comme des blogueurs de premier plan. Ces derniers temps, vous avez sans doute remarqué que leurs blogs respectifs sont pratiquement laissés à l’abandon. Ne cherchez pas, ils ne sont pas en vacances, loin de là. Ils sont bel et bien super actifs, accros du clavier comme toujours. Sauf que vous ne les trouverez plus sur leurs blogs, mais sur Twitter, la nouvelle folie de la blogosphère.

Ils sont tellement accros à ce fantastique service qu’ils se demandent ouvertement si leur blog est encore utile, et disent ne plus prendre le temps de l’alimenter. Comme j’en parlais dans cette note concernant mes premières impressions sur Twitter, je comprends cela car je pense que pour les blogueurs « anciens », c’est comme un retour aux sources, ou une « remise à zéro » : moins de monde pour vous observer et vous commenter, des phrases très courtes et spontanées, une sensation d’instantanéité décuplée, une facilité incomparable et surtout une fraîcheur retrouvée et une impression d’être « entre nous ». Une sorte de back to basics qui fait penser à ce qu’était le blog en 2003-2004.

J’avoue moi même être un grand fan de Twitter, je ne suis pas forcément beaucoup de monde (une trentaine), mais j’essaie d’être régulier et d’écrire souvent des petites réflexions ou des questions. Je dois dire que c’est totalement l’inverse du blog pour lequel je regrette en permanence de ne pas avoir le temps. Ici on écrit dans l’instant, on interagit facilement avec les autres, c’est assez grisant. Cela prend quelques minutes par jour et les conversations croisées ou semi privées sont très marrantes. Il s’agit vraiment d’un nouveau mode de communication.

Par contre, je ne pense pas abandonner le blog, bien au contraire. Twitter est bien dans l’instant, mais ne dure pas. Je vois le blog comme un investissement à long terme, une sorte de base de données de réflexions et de billets sur plein de sujets. Pour moi, Twitter c’est le SMS, et le blog c’est plutôt l’email. L’un est pratique à court terme, l’autre est plus formel mais peut se ressortir dans le futur et il fait référence. Twitter est facile, efficace, immédiat. Je ne pense cependant pas que ce soit une bonne option de tout miser dessus. MSN Messenger est infiniment plus facile qu’écrire un mail, et pourtant ce mode de communication ne l’a pas remplacé, il vient en supplément.

Je n’ai jamais vu le blog comme un sprint mais comme une course de fond (moi et mes références sportives…). Contrairement à Twitter, cela mérite un vrai travail de recul et de réflexion sur des sujets variés. Sur twitter, vous balancez le truc marrant, le jeu de mots ou encore la question urgente. C’est une conversation sur la journée, très animée, mais sans suite. En effet, grâce à la magie de la long tail des blogs, un ancien billet reste toujours accessible avec une url spécifique, mais la rivière de twitts ne reste pas, le lendemain on passe à autre chose et on fait rarement référence à ce qu’on disait la veille. C’est comme si le temps s’accélérait.

Le blog reste pour moi un vrai outil qui laisse des traces durables. Cela demande plus de travail mais la récompense est plus grande et plus durable. Twitter ne permet pas de classer les twitts en catégories, on peut linker un twitt précis, mais cette fonction n’est quasi jamais utilisée. Le twitt est éphémère, mais c’est aussi un élément intéressant de la chose. Un peu comme la messagerie instantanée finalement : on peut retrouver les archives, mais ce n’est pas le but premier.

En définitive, je suis absolument fan de Twitter et je pense que ce type de communication est radicalement différente de ce qu’on a pu connaître jusqu’à présent. Mais je pense que le bog n’est pas mort, loin de là, car il permet la réflexion, le recul, l’analyse. C’est pour moi la clé de voute de l’identité numérique, Twitter n’en étant qu’un des nombreux satellites, une des briques qui nous permettent de communiquer et d’interagir.

Amis twitters, qu’avez vous changé dans votre façon de bloguer ?

Technorati Tags:

Question existentielle

Loïc, depuis que ton blog est devenu « collaboratif », je te lis de moins en moins. Je pense que beaucoup sont dans mon cas et il me semble qu’il serait pas mal de publier un flux RSS « total » et un flux par auteur.

On ne sait jamais qui ont lit, il faut toujours regarder en bas de note et cela porte parfois à confusion.

La formule, même si elle est intéressante, reste à affiner.

Technorati Tags: , ,

Identité numérique

Pour faire référence à cet article de Fred Cavazza (allez le lire, c’est un excellent résumé), je pense qu’une part de plus en plus importante de notre vie se passe en ligne, notamment à travers les blogs, véritables avatars qui nous permettent d’exister sur internet et de communiquer avec d’autres blogueurs en ligne, avant de se rencontrer dans la vraie vie. Tout cela pour dire que je viens de me commander une série de carte chez Ooprint (j’en parlais l’autre jour), sur lesquelles j’ai mis un nouveau nom de domaine pour ce blog : www.nicolasclairembault.fr, ainsi qu’une adresse mail en @clairembault.com, utilisée dans l’interface gmail, grâce à Google aps for your domain.

 

 

Pourquoi laisser son blog emploi à l’abandon ?

Depuis 2005, la folie des blogs a amené bon nombre de job boards a proposer des plateformes de blog en marque blanche, afin que chaque candidat devienne potentiellement blogueur. Bien sûr, nombreux sont ceux qui se sont lancés dans l’aventure, pour arrêter quelques jours ou semaines plus tard.

Olivier Davoust pose la question sur son blog : pourquoi avoir commencé un blog emploi et l’avoir arrêté en chemin ? Vous pouvez répondre à sa question en commentaire.

Les réactions sont intéressantes à lire.

Pour ma part, j’ai toujours dit que je ne crois pas au principe du blog emploi en tant que vision à court terme. Il faut créer un blog sur le long terme, et trouver un job est une des conséquences.

Technorati : , , ,

← Previous PageNext Page →