Juste des bonnes nouvelles

Patrick Amiel fait partie des premières personnes dont j’ai lu le blog. Par la suite j’ai bossé dans le même bureau chez Business Interactif mais c’est une autre histoire.

Coïncidence ou pas, marre des réseaux sociaux ou pas? Il relance aussi son blog, qui a une dizaine d’années également.

Son leitmotiv : uniquement les bonnes nouvelles. Cela tombe bien, c’est pour cela que j’aime les blogs.

A (re)lire!

Je blogue donc je suis

Ce n’est pas moi qui le dit, c’est Alain Juppé.

Ses mots : « Je blogue donc je suis. […] C’est ma façon d’exister, de parler aux Français. C’est formidable un blog ! Vous dites exactement ce que vous voulez dire à l’instant où vous voulez le dire. »

Il définit exactement les bases du blog : pouvoir dire facilement ce qu’on veut et le publier.

10 ans de blog

Cela fait 10 ans que j’ai lancé ce blog, sur les conseils de Richard Menneveux. Ma première note, c’était le 21 septembre 2004. Quelques mois plus tôt, alors en stage de fin d’études chez Club Internet, Richard m’avait fait découvrir le concept de flux RSS et montré son propre blog, en me disant « toi, tu verras, tu ne trouveras pas ton premier job en envoyant des CV, mais en faisant ton blog! ». J’ai tout de suite été fasciné par ce concept, le fait de pouvoir écrire et publier des articles sur le web, sans aucune connaissance technique, et de pouvoir s’abonner à d’autres blogs et les lire facilement de façon centralisée.

Après en avoir lu des dizaines pendant 6 mois et surtout passé ma soutenance de mémoire, j’ai commencé mon blog de chez mes parents, tout frais diplômé et me mettant à chercher du travail.

J’ai rapidement pu rencontrer (virtuellement puis en vrai) des tonnes de gens intéressants, et j’ai tout de suite adoré cette proximité avec des entrepreneurs du web, et surtout le fait que les blogs étaient pour moi les nouvelles positives (nouvelles idées, business, innovation…), alors que les médias traditionnels représentaient les news négatives (chômage, crise…).

Alors aujourd’hui bien sur, je ne prends plus le temps d’écrire, et je le regrette car je pense que les blogs apportaient vraiment bien plus de qualité que les médias sociaux d’aujourd’hui (Twitter, Facebook…)

Grâce à mon blog, j’ai pu :

- me faire connaître sans vraie expérience professionnelle (sinon les stages) et trouver mon premier job (passionnant) en quelques mois.

- entrer en contact avec des personnes et profils que je n’aurais jamais pu « atteindre » sinon

- accéder à des connaissances et informations bien plus qualitatives que dans les médias traditionnels.

Plus spécifiquement, je pense que l’écriture d’un blog reste un exercice exigeant mais qui en vaut la chandelle, en comparaison avec les médias sociaux :

- on s’oblige à faire une veille régulière, à trier, à sélectionner ce qu’on veut dire

- on fait l’exercice intellectuel de résumer, synthétiser, en se forçant à écrire pour un public de non expert

- ce faisant, on travaille sa concentration sur un sujet précis pour aller au bout (au lieu de zapper d’une page web à l’autre)

Chaque jour ou presque je me promets d’écrire de nouveau ici. En effet, depuis que j’ai mis de côté ce blog et que je suis plutôt présent sur Twitter et Facebook, j’ai constaté cela :

- je zappe, je me concentre moins

- je lis moins de flux RSS, je suis passif dans la veille car je lis surtout les articles qui sont partagés par les autres

- je ne lis plus en profondeur les articles, je passe rapidement dessus

- je partage en un clic des infos intéressantes, mais sans faire l’effort de rédiger quelques lignes pour expliquer mon point de vue sur une info, je laisse les autres imaginer/deviner/déduire ce que j’ai voulu dire.

Je constate les mêmes travers chez mes amis Facebook / Twitter, et beaucoup ont eux aussi abandonné le blog.

Ok, on s’y remet!

 

 

Wikiopole, une initiative commune de Wikio et Linkfluence

J’ai eu le plaisir de rencontrer à plusieurs reprises les personnes de Linkfluence, qui ont développé une très puissante solution permettant aux marques de cartographier et analyser leur influence online. Anthony, tu me dis si je me trompe? ;)

Dans le cadre des Wikio Labs, Linkfluence vient de sortir Wikiopole.

Wikiopole va vous permettre de visualiser chaque mois la cartographie du top des blogs sur Wikio. Et cela donne ça :

Wikiopole
En gros, cela permet de représenter les liens qui existent entre les billets des blogs, sur les 8 derniers mois.

A suivre donc.

Un peu plus de détails sur le controversé classement Wikio

C’est chez Cyrille Chaudoit que vous aurez un peu d’éclairage sur ce qui se passe sous le capot de Wikio, le moteur de news dont le classement est régulièrement l’objet de controverse.

Soit dit en passant je suis toujours étonné de l’importance qui est accordée à ce classement auto-proclamé comme référence absolue, alors qu’elle ne concerne que les sites et blogs qui ont bien voulu faire la démarche de s’inscrire sur Wikio. Ce qui est totalement différent d’un Google ou Yahoo! qui eux vont « chercher » les sites sans aucune action de leur part… Et en prime, de voir que cela suscite des conversations interminables et des jalousies entre blogueurs qui « gagnent » ou « perdent » x places à chaque nouveau classement, ne me rend vraiment pas fier d’être blogueur.

Parenthèse fermée.

Pour les détails technniques, c’est ici.

Wordpress.TV, les vidéos pour mieux utiliser Wordpress

La vidéo en ligne c’est le truc du moment, tout le monde s’y met : les médias, le e-commerce… On peut se dire que beaucoup de marques vont saisir dans les années qui viennent l’opportunité d’héberger et proposer toutes sortes de contenus vidéos à leurs communautés : présentations de produits en avant première, spots de pub, vidéos produites par les fans de la marque, tutoriaux, testimoniaux clients…

Cette fois c’est au tour de Wordpress, la célèbre plateforme de blogging qui lance wordpress.tv.

Image 3-10

Le(s) but(s) de cette démarche : aider les novices, montrer que l’utilisation de wordpress est finalement assez simple, montrer des trucs et astuces, évangéliser sur le service….

Lire l’annonce sur le blog de Matt Mullenweg, le fondateur de Wordpress.

Vers le slow blogging? Une tendance de fond

Le traitement de l’information par les blogs se caractérise souvent par la rapidité, les infos courtes et en temps réel. A contrario des médias classiques qui laissent la place pour des articles de fond (quoique) et un certain recul sur l’actualité.

C’est vrai, ce sont les blogueurs qui ont bouleversé les médias avec une info produite souvent sur le vif. De plus, leur excellent référencement dans Google et le fait que ce moteur indexe le nouveau contenu en quelques minutes fait que beaucoup d’internautes apprennent les infos via les blogs d’abord, puis par les médias classiques le lendemain, voire plus tard…

Pourtant, ce modèle de production d’info n’est pas sans défauts. D’abord, tout le monde parle de la même chose à un instant T : telle société sort tel produit, tel personnalité annonce telle nouvelle. De plus, l’info n’est pas traîtée en profondeur, on reproche d’ailleurs souvent aux blogueurs de reprendre des communiqués de presse et de ne pas apporter de valeur ajoutée. Ce n’est pas faux.

Bref, certains prônent une nouvelle approche. Celle de prendre le temps d’avoir du recul, d’analyser les évènements et de produire du contenu de qualité.

Cela se traduit notamment par le Slow Blog Manifesto, dont les principes sont entre autres : le rejet de l’immédiateté, le rejet du PageRank (quoique?) etc.

Un article de e-consultancy résume bien le sujet.

On peut aussi penser que l’explosion du micro-blogging depuis un à deux ans renforce cette tendance. Le micro-blogging serait pour l’instant, l’info immédiate et non mise en forme. Le blogging serait pour la prise de recul et l’analyse.

A lire également, cet article du NY Times, très intéressant.

Loic Le Meur nous parle de Personal Branding

Ce n’est pas si souvent que le père Loic prend son clavier à deux mains et nous pond un texte au lieu de ses vidéos. (soit dit en passant, je ne regarde jamais les vidéos, je pense qu’il faut tout de même écrire du texte, cela reste davantage).

Ici il explique l’importance de se créer une marque personnelle à travers les différents outils du web 2.0. Je vous l’accorde, il s’est un peu lâché et le texte est un peu long à ingurgiter après votre hachis parmentier de ce midi.

Pour résumer :
- être soi-même
- ne pas forcément trop cacher ses défauts
- oser se lancer
- être régulier
- parler de tout ce qui vous passionne

Bien dit!

Je ne sais pas si j’applique tout à la lettre mais c’est ce que j’essaie de faire avec ce blog depuis près de 4 ans et demi. Et qui m’a d’ailleurs permis directement de trouver un job sans envoyer de CV.

Vivre de son blog? Le débat continue…

J’avais déjà dit ce que je pensais du sempiternel sujet sur les blogueurs qui peuvent vivre ou pas de leur blog, et je pense que c’est assez puéril et naif de penser que tenir un blog au quotidien est une mine d’or. Ou alors vous bossez tellement que ce n’est pas plus rémunérateur qu’un « vrai » job en termes de temps passé…

Le débat continue sur le blog de François Ziserman, je vous invite à lire son avis, que je partage entièrement. En effet, je ne vis pas directement de mon blog, car je n’affiche pas de pub et ne suis pas couvert de cadeaux par les agences de buzz marketing. Pour autant, j’ai été embauché directement via mon blog et il me sert au quotidien dans la vie professionnelle. Donc les revenus indirects de mon blog sont énormes. On touche ici aux notions de marketing personnel et de création de réseau qui sont bien plus créatrices de valeur sur la durée que de participer à la dernière campagne de buzz pour un dentifrice.

Technorati Tags:

Est ce que le citron a été trop pressé?

Presse Citron, un des blogs français les plus lus, pète un câble vis à vis des trolls dans les commentaires et décide de faire une pause de quelques jours pour prendre du recul.

Grand émoi et vague de soutien dans la blogosphère…

Technorati Tags:

Next Page →