Les raisons de mon engagement pour la victoire de François Fillon

J’ai décidé vers 2015 de m’engager activement sur les réseaux pour faire gagner François Fillon. Je suis actif sur Twitter et Facebook, mais je n’avais encore jamais écrit pour expliquer mes motivations.

Je pense que notre pays est à un moment charnière, que les français devraient s’intéresser davantage aux solutions pour l’avenir de leur pays, et que les réseaux sociaux sont une formidable façon de promouvoir des idées et débattre, c’est pourquoi je m’y suis investi.

Voici ce qui m’a motivé à mettre en avant la démarche de François Fillon et qui me fait prédire sa victoire :

La philosophie du programme :

Il est fortement basé sur la notion de LIBERTE, c’est à dire réduire les contraintes et procédures administratives, supprimer les normes excessives, alléger fortement le code du travail pour le concentrer sur les notions essentielles. Je pense que les initiatives privées ont été trop étouffées dans notre pays, cette notion de liberté c’est faire confiance aux français.

Il veut redonner la part belle à la prise de risque, à l’initiative, à l’innovation. Je pense que nous sommes devenus un peuple qui a peur de tout, qui n’ose pas, qui se recroqueville sur les réussites passées et assiste impuissant aux progrès et réalisations de nations émergentes, avec des complexes inutiles. Nous sommes parmi les peuples les plus pessimistes du monde, nous avons peur de l’avenir, peur du chômage, peur des terroristes. L’esprit français ce n’est pas ça, l’esprit français c’est du panache, c’est aller de l’avant, être les meilleurs, ce que nous avons prouvé à travers les siècles : littérature, sciences, arts, innovations. Je pense que notre fameux principe de précaution est une erreur philosophique majeure.

L’efficacité du programme :

Construit avec la société civile. Contrairement à ce que les médias essaient de vous faire croire, aucun autre candidat n’a construit à ce point son programme en y associant étroitement la société civile, et ce depuis 2013. Des milliers de citoyens venant de tous horizons, toutes professions et tous bords politiques ont émis des propositions qui ont été débattues, chiffrées, tranchées. Les nombreux observateurs ont pu louer la grande faculté d’écoute de François Fillon.

François Fillon est pragmatique. Je le suis attentivement depuis 2013, époque à laquelle il annonçait reconnaitre les erreurs de leur quinquennat (qui d’autre en est capable ? Il a été fortement critiqué par son camp à l’époque pour cela) et être convaincu que la volonté des français et la solution pour le pays était de faire des réformes libérales et réduire les contraintes. Son projet est le plus précis et le plus puissant, il propose des solutions fortes pour remettre le pays sur les rails. Ces solutions ne sont pas une purge, puisqu’elles ont été mises en oeuvre par des gouvernements de gauche chez nos voisins allemands et anglais, qui nous regardent aujourd’hui avec amusement continuer les 35h par exemple. Son programme est le seul qui donne des perspectives claires, en faisant chacun quelques efforts mesurés, c’est tout le monde qui y gagne.

La personnalité de l’homme :

Il est à la fois calme, mesuré, reconnu comme étant très à l’écoute, mais à la fois ferme dans l’exécution et la défense de ses idées. Il est l’inverse d’un Sarkozy : très excité et dynamique en apparence, mais qui cherche à plaire donc va changer d’avis au gré de l’opinion. A l’opposé, il est aussi très sportif et dynamique, il fait de la course automobile, de l’alpinisme, il est féru de nouvelles technologies, c’est un fonceur, mais beaucoup ne le savent pas, c’est la conséquence (malheureuse) de son calme et sa discrétion.

Fillon rassemble toutes les qualités requises pour faire le job : il a le flegme, il s’exprime de façon parfaitement claire sans artifices et jargon incompréhensible, il est à l’écoute mais ferme, il ne cherche pas la popularité et la complicité de la presse, il a une hauteur de vue sur tous les sujets nationaux et internationaux, il est l’antithèse de la démagogie.

Il symbolise le trait d’union parfait entre tradition et modernité : il a de vraies racines et des convictions profondes, il défend notre modèle français et comprend son inscription dans l’Histoire, tout en assumant des positions libérales et la volonté de mettre le pays sur la voie de réformes profondes pour assurer sa transformation et lui redonner son rang sur la scène mondiale. Je pense que c’est le seul qui peut parler à la fois aux français nostalgiques et aux français tournés vers l’avenir.

Les manipulations orchestrées depuis ce début d’année, à la fois par ses adversaires mais aussi par ses « amis », ont montré une capacité de résistance hors du commun, la capacité à se dresser comme un chef, une capacité à encaisser à peu près tout sans bouger d’un millimètre. C’est de bonne augure quand viendront les manifestations en réponse à la mise en oeuvre de son programme. Beaucoup étaient surpris de sa victoire à la primaire en le considérant comme second couteau (conséquence de sa discrétion), et se rendent compte à présent de sa stature. Il s’est révélé aux yeux des français, en déjouant les pronostics.

Related posts:

  1. Créez votre entreprise, mais pour les bonnes raisons!

Comments