Ne pas utiliser l’anglais en 2015 c’est perdre beaucoup de temps

J’ai eu quelques exemples récemment qui me font dire que si en 2015 on ne comprend pas couramment l’anglais en 2015, on vit dans le passé. Je ne parle pas forcément de *parler* anglais, ce dont on peut se passer au quotidien, je parle du fait de *lire* des textes en anglais et les comprendre facilement, et de *regarder* ou *écouter* des vidéos en anglais.

Quand je partage un texte ou article intéressant à un proche, je suis parfois surpris de me voir répondre « ah, mais c’est en anglais ». Je ne prétends pas du tout être bilingue pour parler (je pratique, mais pas assez). En revanche, travaillant dans le web, 60 à 80% des infos, news et articles que je lis sont en anglais, de sorte que mon cerveau ne fait même plus la différence.

Vous avez beaucoup à perdre à ne pas utiliser l’anglais au quotidien :

Beaucoup, chauvinisme, refus du changement, ou fierté mal placée refusent de lire, regarder ou écrire en anglais. Je pense que c’est ce qui va créer une fracture supplémentaire dans les années qui viennent entre modernes et passéistes. Entrainez-vous, lisez des blogs et livres anglais, on progresse super vite.

Related posts:

  1. Les annonces d’emploi doivent-elles tout le temps être rébarbatives ?
  2. Lisez au boulot grâce au New Zealand Book Council
  3. Vous pouvez désormais utiliser Gmail offline. Oui, offline.

Comments