Pratique scandaleuse : le service client Orange fait du refus de vente

Je sais que tout le monde vous casse les c**** pieds avec la sortie de l’iPhone qui est la seule actu du moment, mais sachez que c’est une vraie chasse au trésor qui se joue depuis jeudi dernier. Vous devriez participer, on se marre bien!

Depuis quelques jours, toutes les boutiques sont en rupture de stock, et le service client par téléphone est approvisionné au compte gouttes seulement, les stocks partent en quelques minutes à peine.

Après avoir essayé à plusieurs reprises d’appeler le service client depuis samedi et en recoupant mes infos avec des gens qui ont pu en avoir aux mêmes heures que moi, on voit clairement qu’Orange réserve tous les iPhone aux nouveaux clients, et prétexte des problèmes logiciels à ceux (comme moi) qui ont la v1 et demandent la nouvelle version. On comprend qu’avec 100€ de réduc offertes à ceux qui possédaient la première version ils préfèrent le vendre aux nouveaux clients, c’est carrément de l’arnaque leur truc.

On m’a répondu une fois que le système de gestion des points était en panne, une autre fois que la gestion des stocks ne fonctionnait pas etc. Sur des forums j’ai vu des personnes qui ont eu les mêmes raisons que moi et d’autres qui ont dit avoir réussi à commander leur iphone au même moment exactement…

On est bien malheureux n’est-ce pas?

 

Mots clés Technorati : ,,,,

Related posts:

  1. Le e-commerce, ce n’est pas le produit, c’est le service! et autres choses intéressantes sur la satisfaction client
  2. Que nous réserve Orange avec l’iPhone ?
  3. Conférence La Poste sur la Nouvelle Relation Client, par Henri Kaufman
  4. Et l’on reparle encore de satisfaction client…
  5. Il en fait bien plus que vous ne l’imaginez !

Comments

  • http://schrivers.blogspot.com Nicolas Schriver

    C’est effectivement scandaleux, est d’un point de vue relation client, c’est aussi très limite: on ne privilégie pas des clients qui n’ont pas hésité à débourser 300 euros pour avoir la première version?
    Très maladroit, et pas très commercial.