Twitter et les a-blogueurs : posons-nous 5 minutes pour en parler

Loïc, Jérémie et d’autres encore sont considérés comme des blogueurs de premier plan. Ces derniers temps, vous avez sans doute remarqué que leurs blogs respectifs sont pratiquement laissés à l’abandon. Ne cherchez pas, ils ne sont pas en vacances, loin de là. Ils sont bel et bien super actifs, accros du clavier comme toujours. Sauf que vous ne les trouverez plus sur leurs blogs, mais sur Twitter, la nouvelle folie de la blogosphère.

Ils sont tellement accros à ce fantastique service qu’ils se demandent ouvertement si leur blog est encore utile, et disent ne plus prendre le temps de l’alimenter. Comme j’en parlais dans cette note concernant mes premières impressions sur Twitter, je comprends cela car je pense que pour les blogueurs « anciens », c’est comme un retour aux sources, ou une « remise à zéro » : moins de monde pour vous observer et vous commenter, des phrases très courtes et spontanées, une sensation d’instantanéité décuplée, une facilité incomparable et surtout une fraîcheur retrouvée et une impression d’être « entre nous ». Une sorte de back to basics qui fait penser à ce qu’était le blog en 2003-2004.

J’avoue moi même être un grand fan de Twitter, je ne suis pas forcément beaucoup de monde (une trentaine), mais j’essaie d’être régulier et d’écrire souvent des petites réflexions ou des questions. Je dois dire que c’est totalement l’inverse du blog pour lequel je regrette en permanence de ne pas avoir le temps. Ici on écrit dans l’instant, on interagit facilement avec les autres, c’est assez grisant. Cela prend quelques minutes par jour et les conversations croisées ou semi privées sont très marrantes. Il s’agit vraiment d’un nouveau mode de communication.

Par contre, je ne pense pas abandonner le blog, bien au contraire. Twitter est bien dans l’instant, mais ne dure pas. Je vois le blog comme un investissement à long terme, une sorte de base de données de réflexions et de billets sur plein de sujets. Pour moi, Twitter c’est le SMS, et le blog c’est plutôt l’email. L’un est pratique à court terme, l’autre est plus formel mais peut se ressortir dans le futur et il fait référence. Twitter est facile, efficace, immédiat. Je ne pense cependant pas que ce soit une bonne option de tout miser dessus. MSN Messenger est infiniment plus facile qu’écrire un mail, et pourtant ce mode de communication ne l’a pas remplacé, il vient en supplément.

Je n’ai jamais vu le blog comme un sprint mais comme une course de fond (moi et mes références sportives…). Contrairement à Twitter, cela mérite un vrai travail de recul et de réflexion sur des sujets variés. Sur twitter, vous balancez le truc marrant, le jeu de mots ou encore la question urgente. C’est une conversation sur la journée, très animée, mais sans suite. En effet, grâce à la magie de la long tail des blogs, un ancien billet reste toujours accessible avec une url spécifique, mais la rivière de twitts ne reste pas, le lendemain on passe à autre chose et on fait rarement référence à ce qu’on disait la veille. C’est comme si le temps s’accélérait.

Le blog reste pour moi un vrai outil qui laisse des traces durables. Cela demande plus de travail mais la récompense est plus grande et plus durable. Twitter ne permet pas de classer les twitts en catégories, on peut linker un twitt précis, mais cette fonction n’est quasi jamais utilisée. Le twitt est éphémère, mais c’est aussi un élément intéressant de la chose. Un peu comme la messagerie instantanée finalement : on peut retrouver les archives, mais ce n’est pas le but premier.

En définitive, je suis absolument fan de Twitter et je pense que ce type de communication est radicalement différente de ce qu’on a pu connaître jusqu’à présent. Mais je pense que le bog n’est pas mort, loin de là, car il permet la réflexion, le recul, l’analyse. C’est pour moi la clé de voute de l’identité numérique, Twitter n’en étant qu’un des nombreux satellites, une des briques qui nous permettent de communiquer et d’interagir.

Amis twitters, qu’avez vous changé dans votre façon de bloguer ?

Technorati Tags:

Related posts:

  1. La Twettiquette? Ou une étiquette pour Twitter
  2. The Branch, pour tenter de monétiser Twitter indirectement
  3. Peut-on twitter et travailler?
  4. Un article marrant pour comprendre les travers de Twitter
  5. Le boss de Digg, Kevin Rose, nous explique comment avoir plus de followers sur Twitter

Comments

  • http://schrivers.blogspot.com Nicolas Schriver

    Pour moi Twitter ce n’est qu’un gadget. Lorsque je vais sur un blog, la priorité, avant de savoir si la personne va à la piscine (j’avoue c’est l’un de mes favoris sur twitter… Sorry) c’est de voir des informations intéressantes, comme par exemple ce billet. J’utilise Twitter, et depuis que je l’utilise et depuis que je vais sur le blog de Loic pour ne voir que ces petits twitter, je me rends compte de l’importance de la qualité des billets.

    Donc moi, je me suis concentré sur améliorer la qualité, prendre plus de temps pour écrire, noter toutes les idées que je pourrais avoir pour mes prochains posts.

    Donc disons que cela a eu un effet positif, car il m’a permis de réaliser que cela ne doit rester q’un accessoire et non un mode de blog.

  • http://www.nicolasclairembault.fr Nicolas Clairembault

    Je ne suis pas tout à fait d’accord, ce n’est pas un gadget, tout comme la messagerie instantanée n’en est pas un. En suivant les twitters des uns et des autres on entre dans une nouvelle dimension de la communication, c’est autre chose que le blog, l’email, le SMS ou l’IM.

    En revanche, j’ai un regard critique sur le fait de laisser son blog à l’abandon, ce n’est pas bon sur le long terme je pense ; cela ne doit pas remplacer le blog.

  • http://googling.fr/ Googler

    Pour moi ça ne change en rien ma façon de bloguer, twitter ne prend pas le contenu d’un blog, juste un peu de temps (et encore pas beaucoup…)

  • http://www.vicnent.info/blog/ Vicnent
  • Pingback: links for 2007-08-19

  • http://www.vinzblog.fr VinZ

    Je suis exactement sur la même ligne que Nicolas. Twitter est un excellent complément au blog et j’avoue qu’avec cet outil, j’ai lié des relations avec d’autres bloggers qui en temps normal aurait mis beaucoup plus de temps à se mettre en place (par les commentaires du blog ou par email).
    Et en parallèle, je suis davantage soigné concernant mes posts. Par contre, comme l’utilisation est différente, je ne suis pas du tout adepte de ces « tweets for today » qui fleurissent sur des RSS comme celui de Loïc. C’est sorti de son contexte et ça n’intéresse pas du tout le même public.

  • http://prland.blogs.com/prland/2007/08/a-tous-mes-amis.html Eric à propos de Twitter

    Autre version de trackback manuel ;-)

  • Aha

    un nouveau moyen de communication… LOL

  • http://www.coquecigrue.net/index.php?author=15 TacTac

    J’aime autant Twitter que le film du (presque) même nom avec les vaches qui volent.
    C’est dire comme ça me passionne peu…

  • http://www.nicolasclairembault.fr Nicolas Clairembault

    Je crois qu’on sort un peu du sujet là…

  • http://blog.seyres.net/ Sanji

    Twitter est un complément.
    Je blogue sur un thème précis (pour ne pas dire restreint), avec plus de fond, et je tweete pour mes états d’âmes, voire pour des choses plus persos.

  • http://bayart.typepad.com Thibaut

    Tu as une très bonne analyse que je partage complètement. Twitter est court et instantané, le blog est plus complet et dure dans le temps.

  • http://schrivers.blogspot.com Nicolas Schriver

    Il est vrai que je n’utilise certainement pas toutes les foncionalités de Twitter, et qu’elles permettent de rester en contact. Ce n’est il est vrai pas un gadget, mais doit rester une part minime de l’activité du blogger, car je pense que lorsqu’on commence à Twitter comme cela, on a tendance à ne plus alimenter son blog en informations et réflexion.

  • http://palpitt.free.fr palpitt

    On a toujours plutôt tendance à opposer les outils au lieu de voir leurs complémentarités, je « twitte » ce qui ne vaut pas un billet, et inversement, twitter ne peut pas permettre le développement d’une idée ou d’une info, et Twitter devient un peu le blog du blog au niveau du ton ; pour l’aspect « retour aux sources » j’ai un peu le même sentiment, beaucoup retrouvent grâce à Twitter une certaine qualité de communauté, et cette sensation d’être « à la pointe », de vivre une sorte d’aventure technologique

  • http://www.nicolasclairembault.fr Nicolas Clairembault

    @palpitt : aventure technologique je ne sais pas, mais sur le reste je suis 100% d’accord et dans la même optique.

  • Pingback: FredCavazza.net » Hypothèses d’évolution pour le web 2.0

  • Pingback: Le Blogueur » Blog Archive » Hypothèses d’évolution pour le web 2.0

  • http://soso.woueb.net soso

    Je me souviendrai toujours de la déception de Romain (www.woueb.net) quand je lui ai dit, sans connaitre et avoir essayé :

    « - Ha, mais c’est un chat en fait ! »

  • http://ceciiil.wordpress.com Cecil

    Bonjour,

    premier passage sur ce blog(merci cavazza) . j’ai trouvé l’article plutot pertinent. ca m’a meme redonné envie de twitter.

    tout à fait d’accord sur la différence entre blog et twitter. si on en croit Hugh McLeod, il y a aussi Facebook qui a detourné les a-listers du blog ces derniers temps.

    juste un commentaire (si je peux me permettre) : meme si je ne suis pas en tout point d’ac avec cavazza, quand il parle dans un meme post des sidebars infâme et des widgets à la con d’un coté et de votre excellent blog post sur twitter d’un autre, on se dit que ce n’est peut-etre pas une coïncidence.

  • Pingback: Un billet quand je veux, où je veux !

  • Pingback: Chef de produit Web, information architect, AMOa de projets NTIC

  • http://www.garde-a-vue.com/ Le bateleur

    Oui
    le blog est une course (pour le plaisir) de fond

    et il est tout à fait naturel que certains ex-blogueurs
    tels que celui qui nous a révélé le fond de l’âme d’un président sans projet (http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/02/31/49/audio/Nicolas-Sarkozy-s-explique—avant-tout-il-aime-faire.mp3 ) et lui a appris à jogger, n’étant pas réellement un coureur de fond, et souhaitant peut-être que l’on cesse de comparer ses anciennes pages (celles de la belle époque) à ses billets aphones de la fin, passe à autre chose de plus futile.

    Oui
    on comprend la fuite de Loïc

    Mais pour ma part
    je continue à préférer
    le rock au tswitt

  • http://www.gambling.ph slots

    Excellent article on Twitter. Francais is not my first language.. but I got the jist of it.