Comment je blogue ?

Thibaut me fait passer cette chaîne : « comment tu blogues? ». Ca tombe bien car je viens de changer de blog.

Mon hébergeur : Je suis chez OVH, je ne sais plus pourquoi j’ai choisi celui là, mais toujours est-il que ça fonctionne correctement. En revanche, c’est quand même plutôt axé vers les connaisseurs : ils partent du principe que vous connaissez tous les secrets de l’hébergement, de php/mysql etc… J’ai passé pas mal de temps dans l’interface pour comprendre et configurer mon hébergement.

Ma plateforme : Je suis sous Wordpress depuis quelques jours seulement. Comme je le disais dans un précédent post, j’étais sur Typepad depuis septembre 2004. Au début attiré par une solution tout en un, qui offrait à la fois la simplicité et des fonctionnalités plus riches que la plupart des solutions gratuites, comme Blogger par exemple. Il faut dire aussi que 2004 c’était la période pre-buzz, à cette lointaine époque, Typepad était LA plateforme. Depuis, les fonctions n’ont pas évolué, tout comme le tarif d’ailleurs.

En parrallèle, il y a des solutions pour les geeks, pour les vrais de vrais du blog : les blogs à héberger soi-même. Ce sont les Wordpress, les MovableType, les DotClear et autres. A la clé, des possibilités de personnalisation quasi infinies et une grande liberté. En revanche, cela implique, même si ce n’est pas méchant, d’avoir deux ou trois notions techniques et d’accepter de mettre un peu les mains dans le cambouis, comme on dit chez les barbus. J’ai donc choisi de me tourner vers ce type de solution récemment, pour plusieurs raisons. Profiter de tous les thèmes disponibles pour avoir un blog plus personnel tout d’abord. Ensuite, c’est aussi pour moi l’occasion de marquer la rupture (et oui, moi aussi je m’appelle Nicolas ;-) avec mon ancien blog et l’image du jeune dîplômé qui a trouvé un emploi grâce à son blog. Cela me permet de tourner la page avec un blog plus « pro ».

Parmi les solutions hébergées, j’ai choisi Wordpress car j’aime bien l’esprit du blog que cela représente : le côté assez brut, avec le mot Word mis en avant, qui note l’importance de l’écrit, du fond avant la forme etc. Je me contredis ? C’est pas grave.

Mon éditeur de billets : J’ai essayé plusieurs solutions pour éditer des billets sans être connecté. J’utilise depuis plusieurs mois déjà Windows Live Writer, très efficace et simple d’emploi. Il est compatible avec la plupart des plateformes, et propose toutes les fonctions utiles. Je ne suis pas fan de l’écriture en ligne, car je ne compte plus les fois où j’ai sans faire attention fermé le navigateur avec un CTRL+W malheureux, perdant ainsi de précieux brouillons de billets. J’aime bien séparer les choses et avoir un logiciel pour surfer (le navigateur), un pour agréger mes flux RSS et un dernier pour écrire. De plus, cela permet d’écrire sans être connecté ou alors dans le train. Je trouve que c’est plus pratique, tout simplement.

Mon outil de stats : Pour le moment je n’ai rien installé sur ce blog. J’utilisais w3counter, statcounter et plus rarement sitemeter. Mais au final j’attache plus d’importance au nombre d’abonnés au flux RSS, avec Feedburner. J’ai tendance à consulter de moins en moins les stats finalement.

Mon lecteur de flux RSS : Je suis un grand grand fan de Newsgator. J’ai pendant longtemps utilisé la version plugin dans Outlook, mais cela devient ingérable à la longue. Je suis désormais un inconditionnel de Feeddemon, qui est encore une fois un logiciel et non une solution en ligne. Je dois dire que je n’aime pas faire comme tout le monde, n’est-ce pas Jérémie ? En plus, cela me permet de lire mes flux vraiment à tout moment, pas besoin de se connecter.

Ce soft est super pratique et bien plus rapide que les solutions en ligne. Tiens d’ailleurs plus personne ne parle de Bloglines ! Je peux catégoriser mes flux (j’en ai exactement 480 à l’heure où je vous parle), les mettre des côté, les forwarder, les flagger, faire des recherches automatiques (fonction indispensable), les enregistrer sous del.icio.us. Bref je ne pourrais pas me passer de ce soft. Bien sûr comme toute bonne chose il est payant : quelque chose comme $1,9 par mois. Mais pour ce prix vous pouvez le télécharger sur autant d’ordinateurs que vous le souhaitez et le synchroniser à loisir. Et si demain je passe sous Mac, le célèbre NetNewsWire fait partie de l’offre Newsgator. C’est à peu de choses près son équivalent.  

Ma façon de promouvoir les blogs : Joker !

 

Bon je passe le bouzin à Goople, Richard, Benoît Dausse et Cyrille Chaudoit.

Related posts:

  1. Jérémie Berrebi nous dit comment il blogue chez Presse Citron
  2. Ca blogue chez Panasonic
  3. Paris Blogue-t-il III
  4. Je blogue donc je suis
  5. Paris blogue autant que Rambo !

Comments

  • Pingback: Nicolas Clairembault » Newsgator sort une version Blackberry

  • http://gostats.com Richard

    GoStats est un bon programme pour de stats aussi.

  • http://www.nicolasclairembault.fr Nicolas

    Merci Richard pour l’info. Peux-tu nous en dire plus sur les avantages de votre outil (en version gratuite) par rapport à vos concurrents ?

  • http://www.veille2com.com Cyrille

    Arf !… ah bah merci ! ;)